Entreprise RGE

QUALIBAT:
Qualification et Certification des entreprises de construction
Créé en 1949, Qualibat est un organisme de qualification et de certification des entreprises du Bâtiment. Il a pour mission d’apporter aux clients et maîtres d’ouvrages des éléments d’appréciation sur les compétences professionnelles et les capacités des entreprises exerçant une activité dans le domaine de la Construction. Aujourd’hui près de 33 000 entreprises de construction, de toutes tailles et toutes spécialités sont certifiées QualiBat.

Transition énergétique et mention RGE

Transition énergétique et mention RGE

Pour atteindre ses objectifs ambitieux, le plan de rénovation énergétique de l’habitat (PREH) accompagne les ménages dans leurs projets de travaux d’économies d’énergie en proposant des aides financières adaptées à chaque situation (CITE, ECO-PTZ…)

C’est au travers de la mention RGE, « Reconnu Garant de l’Environnement », que les entreprises et artisans du bâtiment peuvent faire bénéficier d’aides et de subventions à leurs clients particuliers pour leurs travaux de rénovation énergétique.

Dans ce contexte, le rôle de QUALIBAT est de guider les clients des entreprises et artisans pour trouver, dans un environnement commercial foisonnant, les professionnels RGE les plus à même de conduire leurs travaux d’amélioration énergétique.

Mais QUALIBAT a également pour rôle de contribuer à la montée en compétence des entreprises et des artisans du bâtiment en apportant une image forte du secteur de la construction : des professionnels unis pour la performance énergétique, soucieux de la qualité des travaux qu’ils effectuent et de la satisfaction de leurs clients.

  • Aux côtés des autres organismes qualificateurs signataires de la charte RGE, QUALIBAT s’est donc engagé à :

rendre plus lisible le système actuel des signes de qualité ;

  • favoriser l’accès des entreprises du secteur de la construction à la reconnaissance formelle des compétences acquises dans le domaine de l’amélioration énergétique, via la mention RGE ;
  • faciliter, les « passerelles » entre les dispositifs d’évaluation gérés par les différents organismes de qualification ;
  • renforcer la promotion du RGE auprès des particuliers et des maîtres d’ouvrage professionnels, pour limiter les risques de contre-performance et de non qualité dans le domaine de la rénovation énergétique.